Budget pluriannuel de 2024-2027

Message du maire et du président du comité d’orientation permanent des finances et du développement économique

Nous avons l’honneur de présenter le budget équilibré pluriannuel préliminaire de 2024-2027. Il s’agit du deuxième budget équilibré de quatre ans de l’histoire de Winnipeg, et c’est le fruit du travail effectué pendant plusieurs mois par l’administration municipale, et par les conseillers municipaux du comité exécutif et du groupe de travail sur le budget. Ces deux groupes ont étudié les soumissions écrites des membres du conseil municipal sans mandat précis relativement aux priorités des quartiers électoraux. De plus, le projet de budget comprend de nouveaux investissements dans plusieurs priorités identifiées dans le Plan d’action sur les priorités stratégiques (PAPS) adopté par le conseil municipal en 2023.

Les conseillers municipaux, les nombreux partenaires de la Ville et les résidents de Winnipeg devraient tenir compte de plusieurs grandes questions lors de l’examen de ce projet de budget.

Le taux d’inflation moyen au Canada pendant 2023 était de 3,9 %, et le taux sur douze mois relevé en décembre était de 3,4 %. En réponse à ces taux, la Banque du Canada propose un taux directeur de 5 %, soit le taux le plus élevé depuis le milieu des années 2000. Cela signifie des coûts mensuels beaucoup plus élevés pour les familles winnipégoises qui renouvellent leur prêt hypothécaire ou qui essaient d’acheter une maison lors du présent cycle budgétaire. Le coût de l’aménagement de logements locatifs est plus élevé que ce que de nombreux constructeurs – y compris les constructeurs à but non lucratif de logements sociaux et abordables – avaient prévu en raison de la hausse des coûts de financement. Entretemps, la date d’échéance fédérale finale pour le remboursement des prêts aux petites entreprises de l’époque de la COVID (CUEC) était le 18 janvier, il y a quelques semaines seulement.

La plupart des gouvernements locaux canadiens n’ont pas de sources de revenus qui croissent de pair avec l’économie. Dans un tel contexte, les fonctionnaires locaux d’autres villes ont dû faire face à des choix difficiles, car les attentes en matière de services augmentent, et l’inflation fait grimper le coût des services municipaux de base. De nombreuses villes ont choisi de faire augmenter de façon substantielle leurs impôts fonciers, de jusqu’à 5 à 10 %, et ce, pour la deuxième année consécutive dans certains cas. Toutefois, conformément aux promesses électorales faites par le maire en 2022, le budget préliminaire prévoit maintenir à 3,5 % la hausse du taux des impôts fonciers pour la période de 2024 à 2027, en vue d’aider les résidents et les entreprises à maintenir la stabilité des coûts. En 2024, conformément aux engagements antérieurs du conseil municipal, 2 % de cette hausse est consacrée au maintien de notre rythme record d’investissement dans la réparation des routes, faisant partie d’un investissement de près de 1 milliard de dollars dans les routes dans le cadre du plan de dépenses en immobilisations sur six ans de 3,3 milliards de dollars.

À partir de 2024, cela signifiera que le propriétaire moyen de Winnipeg paiera moins d’impôts fonciers municipaux – y compris la taxe de façade – que le propriétaire d’une maison comparable de n’importe quelle autre grande ville canadienne. Le maintien à 3,5 % de la hausse permettra également aux contribuables fonciers de voir le plein effet de la réduction de la taxe scolaire provinciale lorsque la Province du Manitoba inclura les remboursements sur le relevé d’impôts cette année.

Toutefois, la Ville aura encore besoin de recettes supplémentaires dans les années à venir, tant pour maintenir les niveaux de service que pour moderniser le fonctionnement, les logiciels et l’équipement. Dans cette optique, nous continuons de rechercher des possibilités d’augmentation des recettes et des réformes en matière de transferts grâce à des discussions collaboratives avec nos partenaires à la Province du Manitoba. Le budget préliminaire inclut également quatre autres mesures productrices de recettes pour aider à remédier à l’augmentation des coûts, indiquées ci-dessous.

La Ville a puisé dans ses réserves pendant la situation d’urgence liée à la COVID-19, et la réserve d’équilibrage a été entièrement épuisée. À la fin de l’année 2023, les fonds de la réserve d’équilibrage étaient toujours inférieurs à 10 millions de dollars. Entretemps, les services municipaux sont confrontés à des défis sérieux en raison des coûts élevés – et notre plan demande à ces services de gérer leur budget frugalement pendant un cycle budgétaire supplémentaire, pour respecter un objectif d’efficience combinée de plus de 30 millions de dollars pour 2024 à l’échelle de la Ville et de nouveaux objectifs en matière d’économies pour l’Agence de gestion des véhicules. 

L’exemple le plus clair de notre défi en matière de coûts et de recettes est celui du transport en commun. Avec la baisse de l’utilisation du transport en commun après la COVID, la réduction des subventions provinciales en 2017 et l’évolution des habitudes d’achat de la clientèle, les subventions destinées au transport en commun provenant des impôts fonciers sont devenues l’une des dépenses budgétaires qui augmentent le plus rapidement. Les contribuables fonciers de Winnipeg paient 30 millions de dollars de plus par année en subventions de fonctionnement qu’il ne l’avait été anticipé dans nos prévisions de 2020.

Le facteur le plus important à considérer est le nouvel horaire à fréquence élevée que Transit prévoit adopter en 2025. Les agents de sécurité communautaire de Transit sont financés jusqu’en 2027, et le budget d’immobilisations comprend un financement pour moderniser le système PEGGO de Winnipeg afin d’améliorer l’expérience de la clientèle. Le budget préliminaire finance quatre nouvelles lignes d’autobus dans le nord-ouest et le sud-est de Winnipeg afin de veiller à ce que les nouveaux quartiers soient liés au réseau amélioré. On a également ajouté des fonds pour aider Winnipeg Transit à embaucher et à former plus de nouveaux chauffeurs d’autobus plus rapidement pour pouvoir atteindre des niveaux de service complets.

Pour remédier aux tensions de coût, le budget propose quatre nouvelles mesures productrices de recettes :

  • Le plan de 2024-2027 intègre des hausses des frais pour rattraper la croissance inflationniste après la pandémie de COVID-19 – mais le budget préliminaire limite également à 5 % la hausse d’un an pour la plupart des frais au cours des quatre prochaines années afin de minimiser les effets sur les résidents.
  • Les tarifs d’autobus augmenteront de dix cents au début de chaque année civile au cours des quatre années du plan pour appuyer les nouvelles améliorations au service.
  • Le plan inclut une hausse de 1 % de la taxe d’hébergement. Les formules d’utilisation de cette taxe sont rajustées pour geler la subvention d’Economic Development Winnipeg aux niveaux de 2023 et pour réorienter le financement afin d’investir davantage dans l’embellissement et la sécurité de la ville. Des investissements supplémentaires de 0,5 million de dollars dans le Fonds de marketing pour les événements spéciaux sont prévus en 2024, et d’autres mesures seront prises ce printemps pour réformer et améliorer ce fonds, comme le confirment les recommandations budgétaires.
  • Les hausses de coûts associées à l’exploitation du service 911 de Winnipeg se chiffrent en millions, et le coût d’immobilisations des améliorations obligatoires pour créer le « service 911 de prochaine génération » est actuellement prévu à plus de 10 millions de dollars. Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a prescrit l’adoption nationale du service 911 de prochaine génération pour que les utilisateurs du 911 puissent « envoyer des textos, des vidéos et des photos. Nous voulons nous assurer que les services d’urgence tirent parti des progrès technologiques. » Le service 911 de prochaine génération permettrait par exemple aux personnes qui appellent le 911 d’envoyer à la police une vidéo sur place d’un incident en cours ou de transmettre des renseignements médicaux en cas d’urgence pour aider les équipes d’intervention d’urgence.

La plupart des provinces appliquent des frais provinciaux ou municipaux associés au 911 aux factures téléphoniques pour financer le service 911. Contrairement à Winnipeg, la plupart des grandes villes canadiennes n’assument pas les coûts associés aux interventions d’urgence du 911 dans le cadre de leur budget. Le plan de 2024-2027 prend les premières mesures pour créer de nouveaux frais de 1 $ pour le 911 qui s’appliqueraient aux factures téléphoniques mensuelles associées aux adresses winnipégoises. Si ces mesures sont approuvées, les frais seraient consacrés à 100 % au paiement des coûts d’immobilisations et d’exploitation du 911. Le budget propose également de commencer à travailler à la fusion du service 911 de la police et des ambulanciers paramédicaux afin d’améliorer l’efficacité opérationnelle du 911.

Une somme supplémentaire de 1,25 million de dollars est prévue dans le budget préliminaire de 2024 pour appuyer l’engagement du maire et du conseil municipal à réduire les temps d’attente du 311. Le budget préliminaire augmente également considérablement le budget de déneigement pour la première fois depuis le milieu des années 2010. Il investit dans les heures d’ouverture et la sécurité des bibliothèques, et finance le lancement d’une nouvelle bibliothèque dans le nord-ouest de Winnipeg, qui avait précédemment été reporté. Le budget inclut également un financement visant à créer trois nouvelles équipes d’action de quartier d’ici la fin de l’année 2027. Afin de soutenir les objectifs futurs de CentrePlan 2050, un nouveau Fonds d’immobilisations pour les arts au centre-ville appuiera les dépenses en immobilisations d’établissements artistiques importants. Le conseil municipal discutera aussi bientôt un nouveau mandat proposé pour CentreVenture – visant probablement les logements au centre-ville – et des fonds sont prévus pour atteindre cet objectif. 

Le budget préliminaire de 2024-2027 accélère également la modernisation des installations de sports et de loisirs aquatiques de la Ville, conformément aux stratégies adoptées par le conseil municipal. Il propose de supprimer progressivement des pataugeoires supplémentaires (dont l’entretien et l’exploitation sont coûteux) et de fermer trois piscines qui approchent la fin de leur durée de vie structurelle/opérationnelle. Ces mesures sont équilibrées par la construction de davantage d’aires de jets d’eau et par des investissements dans de nouvelles installations de loisirs. Au niveau des quartiers électoraux, les conseillers peuvent désormais aussi accéder au nouveau Fonds pour les communautés annuel de 2 millions de dollars (à l’échelle de la ville) visant à soutenir les projets de loisirs ou d’amélioration communautaire dans les quartiers, à condition qu’ils respectent les exigences existantes du Programme d’amélioration des parcs et des loisirs (PAPL), du Programme d’aide aux collectivités (PAC) ou de la subvention proportionnelle. Ce financement s’ajoute aux autres fonds accordés dans le cadre du PAPL et aux quartiers électoraux.

Enfin, puisque le conseil municipal a décidé à l’unanimité que la hausse des investissements dans la canopée constituait une priorité stratégique, le budget de foresterie urbaine va augmenter de 45 % pendant la durée du plan, avec un financement suffisant pendant les premières années pour accélérer l’élagage afin d’atteindre l’objectif de cycle d’élagage de 7 ans/12 ans. Des hausses de financement plus importantes en 2026 et en 2027 appuieront des stratégies de plantation accélérée une fois que l’administration municipale aura eu le temps d’élargir les plans et la capacité de plantation.

Le conseil municipal a adopté un processus budgétaire équilibré pluriannuel afin de rendre la planification financière plus cohérente et stratégique. Cependant, peu après l’adoption du premier budget pluriannuel équilibré, la pandémie a causé la plus grande perturbation des activités de la Ville depuis l’inondation de 1950. Par conséquent, le budget pluriannuel précédent a été rajusté à plusieurs reprises au cours des années qui ont suivi.

Dans cet esprit, plusieurs priorités clés du PAPS ne sont pas encore financées dans le plan de 2024-2027, et chacune d’entre elles exigera des modifications budgétaires futures, avec des fonds ou des compensations qui lui sont réservés. Ces priorités incluent les suivantes :

  • L’amélioration des corridors commerciaux considérés comme des priorités du PAPS (amélioration de la route Chief Peguis et de la zone du boulevard Kenaston). En particulier, en 2022, le maire s’est engagé à ce que les nouvelles recettes de la taxe de façade (de 2023) présentement affectées à la réparation générale des routes soient réaffectées au financement de projets visant des corridors commerciaux dans les cas où un financement fédéral ou provincial de contrepartie est offert pour ces projets.
  • La réfection/le remplacement du pont Arlington, une priorité du PAPS. On reportera les décisions à ce sujet en attendant la conclusion des études structurelles qui ont présentement lieu.
  • Les initiatives de lutte contre l’itinérance de 2023 continuent d’être financées en 2024. Toutefois, le budget n’inclut pas un financement à long terme de ces initiatives après 2024, puisqu’on attend encore la conclusion des discussions qui ont lieu présentement avec la Province du Manitoba et les parties prenantes principales relativement au calendrier, à la portée et à la stratégie nécessaires pour passer du modèle actuel d’extension des services à un modèle plus ambitieux axé sur l’approche Logement d’abord.
  • Les coûts potentiels liés à la réparation du carrefour souterrain de Portage et Main et les dépenses associées potentielles ne sont toujours pas inclus dans le budget. On attend présentement un rapport de l’administration municipale.
  • Le financement pour accélérer la construction de logements est inclus dans le plan de 2024-2027, mais il n’est pas complètement alloué, puisqu’on attend l’élaboration et l’approbation d’un budget pour le programme reflétant les 122 millions de dollars attribués par le gouvernement du Canada. Pour appuyer les objectifs de la Ville en matière de logement au centre-ville, le financement de fonctionnement préliminaire pour CentreVenture est inclus dans le budget.
  • Le financement de deux grandes initiatives environnementales appuyées par le PAPS – la collecte du compost et la rénovation écologique de bâtiments municipaux – n’est pas encore inclus dans le plan.

Dans tous ces cas, la population winnipégoise peut s’attendre à recevoir d’autres mises à jour budgétaires, en cours d’année ou annuelles, au besoin, pour l’informer sur ces projets en 2024-2027. D’autres changements pourraient également être apportés pour qu’on investisse davantage dans les priorités de la Ville – comme l’accélération de la plantation d’arbres, par exemple – si de nouvelles recettes deviennent disponibles au cours des prochaines années financières.

Nous aimerions profiter de l’occasion pour remercier les partenaires de la Ville de Winnipeg à la Province du Manitoba et au gouvernement du Canada. Ces partenariats solides sont un bon présage pour le succès de Winnipeg dans les années à venir. Notre ville est confrontée à des défis importants, mais les gouvernements s’entendent de plus en plus sur les stratégies nécessaires pour les relever. Notre capacité à résoudre les problèmes, à saisir les occasions et à nous démarquer parmi nos pairs dépend en grande partie de notre capacité à collaborer envers des objectifs communs chaque fois que cela est possible.

Les conseillers qui participent à l’élaboration du budget – que ce soit au sein du groupe de travail sur le budget ou du comité exécutif ou en tant que membres du conseil sans mandat précis, à l’aide de soumissions et de discussions variées – ont tous fait des compromis pour en arriver à ce point. Nous sommes convaincus d’avoir collaboré à l’établissement d’un budget pluriannuel équilibré qui rendra Winnipeg capable d’accomplir des changements positifs dans les années à venir.

Scott Gillingham
Maire

Jeff Browaty
Président du comité d’orientation permanent des finances et du développement économique

Calendrier des réunions sur le budget préliminaire pluriannuel

Soumettre des commentaires sur le budget préliminaire

Si vous souhaitez faire des commentaires en personne sur le budget préliminaire, inscrivez-vous pour vous présenter à titre de délégation devant le comité concerné.

Si vous voulez soumettre des commentaires par écrit pour qu’ils soient consignés dans les dossiers publics, veuillez faire parvenir une copie de vos commentaires au Bureau du greffier.

Présentez-vous à titre de délégation ou soumettez des commentaires

Les budgets de fonctionnement et d’immobilisations équilibrés pluriannuels préliminaires de 2024-2027 de la Ville de Winnipeg seront présentés lors d’une réunion extraordinaire du comité exécutif le mercredi 7 février 2024 à 14 h.

À la suite du dépôt des budgets le 7 février 2024, le calendrier des réunions publiques pendant lesquelles on entendra les délégations et on examinera les budgets de fonctionnement et d’immobilisations préliminaires de 2024-2027 a été établi comme suit :

  • Le vendredi 1er mars et le samedi 16 mars
    Comité d’orientation permanent des travaux publics
  • Le vendredi 8 mars
    Comité d’orientation permanent des finances et du développement économique
  • Le lundi 11 mars et le dimanche 17 mars
    Comité d’orientation permanent des services communautaires
  • Le mardi 12 mars
    Comité exécutif – Présentations sur le budget
  • Le mercredi 13 mars
    Comité d’orientation permanent des biens et de l’aménagement
  • Le jeudi 14 mars
    Comité d’orientation permanent des eaux, des déchets et de l’environnement
  • Date à déterminer
    Conseil de police de Winnipeg
  • Le vendredi 15 mars
    Comité exécutif – Délégations liées au budget
  • Le mardi 19 mars
    Comité exécutif – Recommandations finales sur le budget
  • Le mercredi 20 mars
    Examen du budget par le conseil municipal

À NOTER : On encourage les résidents à consulter le calendrier des réunions du conseil municipal et de ses comités au cas où l’heure des réunions changerait.

Coup d’œil sur le budget préliminaire

Coup d’œil sur le budget préliminaire de 2024 (pdf)

* Sous réserve de l’approbation du conseil municipal

Équipes d’action de quartier – 45 ETP d’ici 2027

Le centre-ville

  • Équipes d’action de quartier – 16 ETP en 2024, qui passeront à 45 d’ici 2027
  • Investissement de 4,3 millions de dollars dans les parcs
  • Financement de fonctionnement pour le Downtown Community Safety Partnership et la ZAC du centre-ville
  • Financement pour les programmes pour jeunes du Y du centre-ville
  • Financement pour les espaces sûrs ouverts jour et nuit et les services mobiles de proximité
  • Fonds d’immobilisations pour les arts au centre-ville de 500 000 $ annuellement pour aider des établissements artistiques importants
  • Financement de fonctionnement pour CentreVenture sous réserve de l’approbation par le conseil municipal d’un mandat renouvelé
Taxe d’entreprise = Niveaux de 2022

Une économie robuste

  • Gel du taux de la taxe d’entreprise aux niveaux de 2022
  • Soutien continu de l’aménagement du site Naawi-Oodena
  • Hausse de 10 ETP en 2024, dont le nombre passera à 38 d’ici 2027, pour améliorer le processus lié aux permis
  • Investissement supplémentaire de 12 millions de dollars envers les travaux d’eau et d’égout dans les terrains industriels de CentrePort Sud
  • Hausse unique de 500 000 $ dans le Fonds de marketing pour les événements spéciaux
Investissement de 63 millions de dollars sur six ans dans les parcs régionaux et locaux

Une ville vivable, sécuritaire, saine et heureuse

  • Investissement de 63 millions de dollars sur six ans dans les parcs régionaux et locaux
  • Investissement de 20 millions de dollars sur cinq ans dans les aires de jets d’eau
  • Investissement accru global de 5,9 millions de dollars dans la nouvelle bibliothèque Northwest et dans le prolongement des heures d’ouverture des bibliothèques
  • Investissement dans l’amélioration et l’étude des installations de loisirs
  • Financement des équipes de sécurité communautaire
  • Financement de 200 000 $ envers un plan de sécurité communautaire
Investissement supplémentaire de 24,6 millions de dollars dans la canopée de Winnipeg en 2024, qui augmentera de près de 45 % (pour passer à 38,1 millions de dollars) d’ici 2027

Une ville écologique et en pleine croissance dont les infrastructures sont renouvelées de façon durable

  • Investissement supplémentaire de 24,6 millions de dollars dans la canopée de Winnipeg en 2024, qui augmentera de près de 45 % (pour passer à 38,1 millions de dollars) d’ici 2027 (par rapport aux 26,3 millions de dollars de 2023)
  • Investissement de 138 millions de dollars dans la réfection routière en 2024, pour un investissement total sur six ans de plus de 984 millions de dollars dans la réfection routière
  • Investissement de 31 millions de dollars sur six ans dans le Programme visant les infrastructures piétonnières et cyclables
  • Investissement accru de 1,3 million de dollars dans l’amélioration de la sécurité routière en 2024, pour un investissement total sur six ans de plus de 30 millions de dollars
  • Subvention accrue au transport en commun, passant de 102 millions de dollars en 2023 à 133 millions de dollars en 2027, y compris quatre nouvelles lignes et l’amélioration des systèmes de collecte des tarifs
  • 3 millions de dollars par année envers la stabilisation des rives
Hausse de financement de 1,25 millions de dollars

Une Ville au service des résidents grâce à un service à la clientèle amélioré

  • 1,25 million de dollars supplémentaires en 2024 pour continuer à raccourcir les temps d’attente du 311
  • Augmentation du budget de déneigement
  • Financement pour améliorer le système d’aide à la décision, pour le 911PG et pour d’autres programmes importants visant à améliorer le service à la clientèle et l’efficacité de la main-d’œuvre

Recettes clés

Impôts fonciers 745.9 millions de dollars

Impôts fonciers

Maintien de la hausse des impôts fonciers à 3,5 % sur quatre ans, ce qui ajoute 31 millions de dollars en 2024

Taxe de façade

Maintien de la taxe de façade à 6,95 $ par pied, ce qui génère 83 millions de dollars

Taxe d’entreprise 60 millions de dollars

Taxe d’entreprise

Maintien à 4,84 % de la taxe d’entreprise et à 47 500 $ du seuil du crédit d’impôt pour petites entreprises

Nouvelles sources de recettes

  • Frais mensuels de 1 $ par ligne téléphonique pour le 911 dès la mi-2024
  • Hausse de 1 % de la taxe d’hébergement en 2024
  • Hausses annuelles de 5,0 %, 5,0 %, 2,5 % et 2,5 % pour les autres frais et tarifs
  • Hausses sur quatre ans de 3,8 %, 6,4 %, 5,2 % et 5,2 % pour les tarifs d’eau et d’égout
Financement fédéral 122 millions de dollars = 4 ans

Financement fédéral

Fonds pour accélérer la construction de logements – 122 millions de dollars sur quatre ans

Estimation du financement provincial 236,4 millions de dollars

Estimation du financement provincial

  • Financement général – 141,4 millions de dollars
  • Financement de la police – 30,4 millions de dollars
  • Autre financement – 64,6 millions de dollars
Ces renseignements sont-ils utiles?

Comment pourrait-on améliorer cette page Web?

Les renseignements recueillis serviront à l’amélioration de notre site Web. Prière de ne pas se servir de ce formulaire pour soumettre une demande de service ou de renseignements, car la demande ne sera pas transmise au service en question. Pour soumettre une demande de service ou de renseignements, veuillez communiquer avec le 311.

Le présent formulaire ne vise pas à recueillir des renseignements personnels. Cependant, les renseignements personnels que vous choisissez d’inclure dans vos commentaires sont recueillis par la Ville de Winnipeg en conformité avec l’alinéa 36(1)b) de la Loi sur l’accès à l’information et la protection de la vie privée dans le but d’améliorer son site Web et ne seront ni utilisés ni divulgués pour d’autres raisons, sauf dans les cas où cela est autorisé par la loi. Communiquez avec l’agent de l’accès à l’information et de la protection de la vie privée de la Ville par courrier au Bureau du greffier, immeuble Susan-A.-Thompson, 510, rue Main, Winnipeg (Manitoba) R3B 1B9, ou par téléphone au 311 si vous avez des questions sur la collecte de ces renseignements.